Menu Fermer

La nageuse olympique japonaise Naoko Imoto nommée ancre du relais de la flamme en Grèce

Par Tomas Rodriguez sur Nager nagea

Le nageur japonais des Jeux olympiques de 1996 qui réside en Grèce a été désigné pour ancrer la jambe grecque du Le relais de la flamme olympique avant son départ vers le territoire japonais. L’étape grecque du relais a été suspendue vendredi dernier, le 13 mars, en raison de l’affluence des spectateurs sur la route en pleine épidémie de virus.

La décision a été prise un jour après le début de la partie grecque du relais, suite à une cérémonie d’allumage dans l’Olympie antique. Cependant, le PDG des Jeux olympiques de Tokyo, Toshiro Muto, a déclaré que l’arrêt du relais grec n’influencera pas le calendrier prévu pour la partie japonaise de l’échange. Le relais japonais doit commencer le 26 mars dans la préfecture de Fukushima.

Les organisateurs des relais grecs et japonais ont été contraints de modifier leurs plans en réponse à la COVID-19 pandémie compromettant l’été prochain’s Jeux.

La flamme a été allumée jeudi lors d’une cérémonie à Olympie, en Grèce, qui s’est tenue en présence d’un nombre limité de délégations, de fonctionnaires et de la presse, par le Japon.

Après l’arrêt du relais grec le deuxième jour, la flamme a été amenée au stade panathénaïque du centre d’Athènes avant la cérémonie de passation des pouvoirs d’aujourd’hui’hui, qui a connu une réduction des effectifs en raison de la menace que représente le virus.

Reuters plus loin a indiqué que La nageuse japonaise Naoko Imoto, retraitée des Jeux olympiques de 1996, a reçu la flamme olympique à la dernière minute lors de la remise officielle aux Japonais, aujourd’hui à Athènes.

En raison de coronavirus les préoccupations et les restrictions de voyage imposées aux vols à destination et en provenance de l’Europe, Tokyo 2020 ont annoncé mardi qu’ils n’enverraient pas de délégation d’athlètes japonais à Athènes pour recevoir la flamme olympique, mais qu’ils confieraient plutôt à Imoto, qui réside en Grèce, le rôle de remettre le flambeau au Japon.

Imoto a nagé les 800 relais libres aux Jeux de 1996, où les Japonais ont terminé à la quatrième place juste derrière les États-Unis, l’Allemagne et l’Australie.

La torche olympique sera transportée par avion au Japon demain à bord d’un vol affrété.

Lire l’article complet sur Nager nagea: La nageuse olympique japonaise Naoko Imoto nommée ancre du relais de la flamme en Grèce

Cet article a été rédigé par Tomas Rodriguez et traduit par Best-watch.fr. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Best-watch.fr perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.