Menu Fermer

Intel développe une puce neuromorphique capable de détecter les produits chimiques dangereux

Les chercheurs d’Intel Labs et de l’université Cornell ont démontré la capacité des recherches neuromorphes d’Intel&rsquo à apprendre et à reconnaître les produits chimiques dangereux en présence de bruit et d’occlusion importants. La puce, appelée Loihi, a appris chaque odeur avec un seul échantillon, sans perturber sa mémoire des odeurs précédemment apprises. Elle a démontré une précision de reconnaissance supérieure à celle des méthodes traditionnelles de pointe, y compris une solution d’apprentissage en profondeur qui nécessitait 3 000 fois plus d’échantillons d’entraînement par classe pour atteindre le même niveau de précision de classification.

En savoir plus Les nouveaux brevets d’Apple&rsquo permettent de détecter l’odeur pour surveiller le glucose

“Nous développons des algorithmes neuronaux sur le Loihi qui imitent ce qui se passe dans votre cerveau lorsque vous sentez quelque chose,&rdquo ; a déclaré Nabil Imam, chercheur principal au sein du laboratoire d’informatique neuromorphique d’Intel’“Ce travail est un excellent exemple de la recherche contemporaine au carrefour des neurosciences et de l’intelligence artificielle et démontre le potentiel du Loihi&rsquo à fournir d’importantes capacités de détection qui pourraient profiter à diverses industries.&rdquo ;

Intel Labs&rsquo ; Nabil Imam détient une puce de test neuromorphique Loihi dans son laboratoire d’informatique neuromorphique de Santa Clara, en Californie. (Image : Business Wire)

La recherche

En utilisant un algorithme neural dérivé de l’architecture et de la dynamique des circuits olfactifs du cerveau, les chercheurs d’Intel et de Cornell ont formé la puce de recherche neuromorphique Loihi d’Intel’s pour apprendre et reconnaître les odeurs de 10 produits chimiques dangereux. Pour ce faire, l’équipe a utilisé un ensemble de données comprenant l’activité de 72 capteurs chimiques en réponse à ces odeurs et a configuré le schéma de circuit de l’olfaction biologique sur le Loihi. La puce a rapidement appris la représentation neurale de chacune des odeurs et a reconnu chaque odeur, même lorsqu’elle était fortement occultée, démontrant ainsi un avenir prometteur pour l’intersection des neurosciences et de l’intelligence artificielle, rapports Business Wire.

L’étude a été publiée dans Nature Machine Intelligence.

En savoir plus Ce capteur de gaz portable est destiné à la surveillance de la santé et de l’environnement

À propos d’Intel

Intel est un leader de l’industrie, créant une technologie qui change la face du monde et qui permet un progrès global et enrichit les vies. Inspirée par la loi de Moore&rsquo, la société travaille sans cesse à faire progresser la conception et la fabrication des semi-conducteurs pour aider à répondre aux besoins de nos clients&rsquo ; les plus grands défis.

Cet article a été rédigé par Cathy Russey et traduit par Best-watch.fr. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Best-watch.fr perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.